Irène Frain

irene-frainIl y avait longtemps que je n’avais pas proposé d’interview d’auteur alors me revoilà avec Irène Frain, auteur heureuse des Naufragés de l’ile de Tromelin qui a reçu récemment deux prix : le Grand Prix du Roman Historique et Prix du Roman d’Évasion.

Un grand merci à Irène qui a bien voulu répondre à mes questions et nous révéler ses manies de lectrice.

À quel moment de la journée préférez-vous lire ?

Dès que j’ai un instant de paix. C’est souvent le soir. Ou chez le coiffeur, dans le train, dans l’avion…

Quel est votre endroit préféré ?

L’endroit où j’ai la paix…Voir la réponse précédente. J’aime bien la nature, et mon lit aussi.

Créez-vous ou avez-vous besoin d’une ambiance particulière pour lire ?

Le calme me suffit. Pas de téléphone, surtout…

Qu’est-ce qui influence le plus vos choix de lecture ?

La curiosité. Tout bon livre nous met sur la piste d’un secret. Si c’est un ou une amie qui me conseille un livre, il faut que ce soit une vrai ami (e). Je me méfie énormément de la presse qui fonctionne beaucoup selon le principe du renvoi d’ascenseur et des copinages.

Lisez-vous parfois les blogs de lecteurs pour trouver des idées de lecture ?

Je n’ai pas besoin de trouver d’idées de lecture: tant de livres paraissent…

Pouvez-vous lire plus d’un livre à la fois ?

Non. Je suis quelqu’un qui me concentre sur ce que je fais, quoi que je fasse.

E-book ou papier ?

papier pour l’instant, et sans doute pour longtemps.

Marque-page ou page cornée ?

Marque-page. Un bout d’enveloppe, un ticket de métro, n’importe quoi, ce qui me tombe sous la main.

Quel est votre/vos lecture en cours ?

“Histoire de mes assassins” de  l’Indien Tarun J Tejpal, chez Buchet-Chastel. je ne le lâche plus.

Abandonnez-vous un livre qui ne vous plait pas ou allez-vous jusqu’au bout de la lecture ?

Généralement, je vais au bout mais j’accélère ou je fais une lecture ” technique” du livre. Il est très difficile de me duper. Je suis sans pitié. Je vois tout.

Savez-vous déjà quel sera votre prochaine lecture ?

Non. On verra. C’est comme la vie. Au jour le jour…

Vous considérez-vous comme un boulimique ?

Non, je suis une amoureuse. Et encore une fois, tant de livres paraisssent…Ce sont les bons livres qui manquent, pas les livres…

Avez-vous une PAL     ?

Je déteste l’idée de “pile à lire”. J’aurais l’impression d’avoir des devoirs à faire. La lecture, à mon sens, relève du vagabondage fantasque, de la liberté heureuse, du plaisir, du désir.

Votre écriture influence-t-elle vos lectures ? Par exemple, si vous écrivez ou venez d’écrire un polar sanglant et angoissant, compensez-vous par des lectures d’un genre totalement opposé, ou vous immergez-vous complètement dans un même univers ?

L’idée de modèle me fait horreur, sauf à pratiquer la parodie. Écrire, c’est créer une forme, une langue, un univers en accord avec l’urgente vérité qui cherche à s’écrire. L’inconscient joue un rôle capital dans ce travail. Mais bien entendu, il peut être intéressant de voir ce que font les autres, de regarder le couturage de leur propre travail, s’il a des parentés avec celui que j’entreprends.  Mais comme je vous l’ai dit, il est très difficile de me faire illusion sur le plan technique, je vois tout. Je sais qu’un livre est bon quand j’aurais voulu l’écrire, quand j’en suis jalouse…

Quels sont les livres/auteurs/genres que vous affectionnez le plus ?

Je ne sais que répondre à ce genre de questions. C’est l’éternelle question “Qu’emmèneriez-vous dans une île déserte? “Je prends tout, dans la littérature. Mon plaisir est mon seul critère.

Comment êtes-vous passé du statut de lecteur à celui d’auteur ? Ce fut progressif et inconscient, inné, ou un déclic vous a fait basculer ?

J’étais un enfant écrivant le monde dans sa tête, le recréant, le réenchantant sans cesse et sans le savoir. J’ai donné très tôt ma confiance aux mots. Mais j’ai écrit un livre là-dessus, La Maison de la Source ( Livre de Poche ) Je vous y renvoie.

Depuis que vous écrivez, votre façon de lire a-t-elle changé ?

Je suis mariée à l’écriture. Et j’ai un amant ( mon mari ) qui s’en accommode très bien!

Avez-vous des révélations, des manies de lecteur ?

Non. Simplement, chez moi, c’est un grand bazar, à cause des livres qui envahissent tout. Ça rend la vie quotidienne assez périlleuse car les piles s’écroulent souvent. Il y a des marées, des flux et des reflux, des barrages, des remparts de livres,  etc. Personne chez moi ne s’étonne plus de cette étrange vie livresque de mon appartement.

Actualités

Son dernier ou prochain livre

Les Naufragés de l’île Tromelin ( Michel Lafon)
Grand Prix du Roman Historique
Prix du Roman d’Évasion

Dédicaces, rencontres, salons

Salon de l’Ile de Ré ( L’Ile aux Livres) du 7 au 9 août.
La Forêt des Livres ( Chanceaux les Loches) le 29 août.
Salon du Livre de Kiev ( Ukraine) du 8 au 11 septembre.
Salon de Vendôme le 12 septembre.
Rencontres de l’Histoire à Blois le 10 octobre.

Intervention dans les media

Sur FR3 le 2 août à 15 h 30 dans le cadre du Festival Interceltique de Lorient
Sur France Inter le 4 août à 19 h avec Brigitte Kernel.

...allez ! Soyez pas timide ! :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Tout comme Thalia, je ne connaissais pas cet auteur. Merci pour la découverte 🙂 J'aime beaucoup savoir quels lecteurs sont les auteurs.