Bilan automnal 2019 – L’avenir du blog

Cela n’aura pas échappé aux trois qui suivent : mon dernier billet date du 19 mai dernier. Bigre ! Mon manque de régularité n’a d’égal que l’étendue vertigineuse de mon absence. Les statistiques abyssales du blog en sont une conséquence visible et, il faut bien le reconnaître, cela m’en toucherait une sans faire bouger l’autre, si j’en avais.

bilan automne 2019 Bannière - Bilan automnal 2019 - L'avenir du blog

Pourquoi cette inactivité ?

Parce que j’ai préféré me concentrer sur mes lectures, sans me préoccuper d’en rédiger un avis dans la foulée. En me contentant de prendre des notes rapides et succinctes sur mon iPad au fur et à mesure. (Notes pour la plupart illisibles d’ailleurs, du coup je suis dans le caca pour rédiger mes billets, avec ma mémoire de palourde. Oops). Parce la perspective de rester devant un PC à vapeur pendant mon temps libre m’enthousiasmait moyen moyen.

Et sur les réseaux sociaux aussi !

Accessoirement, histoire de retrouver du temps pour lire, j’ai aussi abandonné FB après plusieurs étapes de nettoyage dans mes contacts au fil des mois. Mon profil personnel existe toujours (Joan Duff, admirez le jeu de mot) car j’en ai besoin pour gérer la page dédiée au blog et suivre quelques pages sur des thèmes bien précis. Je suis aussi repassée sur Twitter en espérant m’affranchir totalement de FB à un moment donné. Ma liste de contacts est donc désormais vide et le restera. La page est également en sursis, ce n’est qu’une question de temps.

Mon côté asocial ne s’en porte que mieux, car j’ai toujours privilégié la qualité à la quantité. Les bavardages vains et superficiels sur FB, les petits scandales et autres personnalités désagréables, les egos boursouflés ont eu raison de ma patience. Bref, j’ai effectué un tri drastique et un nettoyage par le vide. Twitter prend peu à peu le relai pour le suivi des comptes qui m’intéressent. 

Du coup, est-ce que j’ai lu ?

Bah du coup, oui ! J’ai à ce jour vingt-quatre billets de retard, rien de moins. Dont six services de presse qui seront publiés hors délais. J’ai d’ailleurs abandonné la lecture de services de presse pour privilégier ma PAL, devenue hors de contrôle. J’ai essayé de poursuivre quelques séries en cours, mais à la place j’ai trouvé le moyen d’en commencer d’autres. Même pas honte !

Pour les curieux, voici la liste des titres en retard, qui seront mis en ligne dans les semaines qui viennent, sous forme de Brèves de lecture (ou de billets plus complets si j’en ai le courage) :

= service de presse

 

  1. La peste et la vigne (Le cycle de Syffe #2)– Patrick K.Dewdney
  2. Le dernier chant d’Orphée – Robert Silverberg
  3. Cendrillon & moi – Danielle Teller
  4. Bios – Robert Charles Wilson
  5. Terminus – Tom Sweterlisch
  6. Le manuscrit inachevé – Franck Thilliez
  7. London nocturne – Cathi Unsworth
  8. Braises de guerre – Gareth L.Powell
  9. Le mystère Croatoan – José Carlos Somoza
  10. Dans la tête de Sherlock Holmes – #1 – Benoît Dahan & Cyril Liéron
  11. Le signal – Maxime Chattam
  12. Les meurtres de Molly Southbourne (Molly Southbourne #1) – Tade Thompson
  13. Rosewater (The Wormwood trilogy #1) – Tade Thompson
  14. Diaspora – Greg Egan
  15. Le Pays de Djoug (La Compagnie des Glaces #53) – G.J. Arnaud
  16. Waldo – Robert A.Heinlein
  17. Qui prend la mouche – Hamish MacBeth #1 – M.C. Beaton
  18. Qui va à la chasse – Hamish MacBeth #1 – M.C. Beaton
  19. La quiche fatale – Agatha Raisin #1 – M.C. Beaton
  20. Rendez-vous avec le crime – (Les détectives du Yorkshire #1) – Julia Chapman
  21. Rendez-vous avec le mal – (Les détectives du Yorkshire #2) – Julia Chapman
  22. Soif – Amélie Nothomb
  23. Replis – Emmanuel Quentin
  24. Toutes les vagues de l’océan – Victor del Árbol

Des salons ?

Pas beaucoup. J’ai néanmoins traîné ma couenne à La foire du livre de Bruxelles, j’ai fait un saut de puce à Port Barcarès pour le Festival du polar et de l’aventure, je suis allée dans un court créneau dispo à une rencontre à la librairie Torcatis de Perpignan qui recevait Victor del Árbol, et je me rendrai prochainement aux Polars du Sud à Toulouse. Je ferai sans doute peut-être un compte-rendu en fin d’année. J’ai fait l’impasse sur le FIRN de Frontignan, en pleine période de canicule, (malgré ma pile de livres à dédicacer), et la Comédie du livre, sans auteur notable pour moi.

Pourquoi un bilan à l’automne ?

Parce que j’en ai envie, que cette saison me remonte le moral malgré une baisse encore insuffisante de la température, et que je viens de faire les brouillons des vingt-quatre billets de retard.

L’avenir du blog…

Dès le début j’ai envisagé cet espace comme un pense-bête à usage personnel, laissant la possibilité de l’échange et du partage. Les gens préférant désormais s’exprimer sur Facebook et autres réseaux sociaux avec des images qui bougent, le blog demeure donc un pense-bête à usage personnel. Le manque de visiteurs, de commentaires, ou d’intéractions, s’il me chiffonne un poil les jours de pluie, ne m’empêchera pas de continuer à tenir cet espace. Tant que je lirai, ce blog gardera sa raison d’être.

Entre les billets…

Pour ceux que cela intéresse encore, si vous souhaitez suivre les mises à jour ailleurs que sur Facebook, il reste :

  • Instagram, là ou je suis le plus active (instant futiles en temps presque réel dans les stories, et beaucoup de photos),
  • Twitter, pour mes fils d’infos et quelques bêtises que je suis susceptible de poster
  • et éventuellement Telegram, car je viens de découvrir que l’on pouvait y créer des canaux, façon fil d’info…la chose est à l’essai et je ne sais pas du tout ce qu’elle peut donner à l’usage. À voir…

Bisous les gens !

Bilan 2018

bilan2018 - Bilan 2018

Où suis-je allée ?

Vraiment nulle part ! Pas d’auteurs chouchous en vadrouille, pas de curiosité pour les autres. Année sédentaire donc, et tout cas concernant les salons du livre. J’espère faire mieux cette année, en frappant fort avec la Foire du Livre de Bruxelles, aux antipodes, donc !

Trop de SP tue la PAL !

Comme en 2017, les SP se sont succédé malgré ma détermination à être encore plus sélective. Je continue à recevoir des SP non sollicités, et à ne pas les lire.

Un gros ras-le-bol concernant les SP, malgré des découvertes et des coups de cœur. Le dernier de l’année (terminé en 2019 et donc absent du bilan 2018) aura été le coup de grâce à un enthousiasme de plus en plus émoussé. Ma PAL personnelle n’a toujours quasiment pas avancé, et ce dernier SP de la mort fut une telle déception, une telle perte de temps, que j’ai décidé d’arrêter d’en lire, et de laisser la place à ma PAL. J’ai déjà échoué à maintenir mon rythme naturel de lecture pour diverses raisons, mais la fin de l’année a été un vrai calvaire, avec une lecture de qualité certaine, mais d’un ennui mortel, ce qui m’a valu une persévérance finalement pas récompensée. Les deux ou trois SP en retard (eh oui, deux mois sur un bouquin ça fait perdre du temps !) seront honorés à court et moyen terme, mais selon mon humeur.

Le seul auteur que j’ai pris le temps d’interviewer

Grosse flemme à ce niveau-là, mais en 2019 j’espère rectifier le tir et proposer d’autres interviews d’auteurs.

Tops & Flops 2018

Oops !

Pour la première fois depuis des années, j’ai peu lu. J’avoue. 2018, année Netflix. Mais pas que. Vue qui baisse et lunettes en attente, pas de vacances pendant seize mois, grosse fatigue, etc. L’un dans l’autre, un rythme de lecture en baisse, et seulement 32 livres lus au lieu des 52 de mon challenge Goodreads.

indique les auteurs découverts cette année

top flops2018 - Tops & Flops 2018

Les extrafabuleux 

L’enfant de poussière, cycle de Syffe – Patrick K.Dewdney

Premier tome d’un cycle qui devrait en compter sept, d’un auteur prometteur à suivre.

La forêt sombre – Le problème à trois corps #2 – Liu Cixin

Fidèle à l’attente. Vivement le 3e tome !

Helena – Jeremy Fel

L’auteur se confirme. Joie !

Le diable dans la peau – Paul Howarth

Révélation !!

Les jouissifs      

Luna #1 et #2 – Ian McDonald  

After Atlas – Emma Newman  

Juste après la vague – Sandrine Collette

Dans la toile du temps – Adrian Tchaikovsky

Retour sur Titan – Stephen Baxter  

Iron Gold – livre #1 – Pierce Brown

Station : La chute – Al Robertson  

Les gros kiff

Planetfall – Emma Newman

Metro 2033 – Dmitri Glukhovski

La porte de cristal – Les livres de la Terre Fracturée #2 – NK.Jemisin

Meijo – Le sentier des astres #3 – Stefan Platteau

Ça #1 – Stephen King

Les prénoms épicènes – Amélie Nothomb

Les attracteurs de Rose Street – Lucius Shepard  

Mère toxique – Alexandra Burt

Conséquences d’une disparition – Christopher Priest

Frankenstein 1918 – Johan Héliot  

American Elsewhere – Robert Jackson Bennett  

Les erreurs de casting    

Annihilation – Le rempart sud #1 – Jeff VanderMeer  

L’évangile cannibale – Fabien Clavel  

Homo Vampiris – Fabien Clavel

Je m’en mords les doigts

 Autonome – Annalee Newitz 

Carbone modifié – Takeshi Kovacs #1 – Richard Morgan 

Bilan 2017

bilan2017

Où suis-je allée ?

Presque nulle part ! Cette année j’ai fait l’impasse sur tous les salons à ma portée géographique. La Comédie du livre ne me tentait pas du tout, le programme n’annonçait personne de ma connaissance, je n’ai donc pas fait le déplacement. J’ai faillli me rendre au FIRN à Frontignan, mais la fatigue a eu raison de moi et j’ai préféré profiter de mon samedi de libre pour récupérer. Il me restait Polars du Sud, à Toulouse, mais là aussi j’ai déclaré forfait. Un seul auteur déjà lu, pas le budget pour découvrir ceux qui me tentent depuis longtemps. Le choix est vite fait.
Année tranquille donc, MAIS ! J’ai trouvé le moyen de tout de même rencontrer du beau monde à deux pas de chez moi, au Barcarès, lors du 2e festival méditérranée du Polar et de l’Aventure.

barcares2017 - Bilan 2017

 

La liste des auteurs invités étant ce qu’elle est, j’étais moyennement tentée par cet événement local avec auteurs du cru. Heureusement, deux auteurs que je souhaite lire depuis au moins 78 ans étaient présents, et cela constituait déjà en soi un événement pas près de se reproduire. Je me suis donc traînée sur les lieux, enfreignant ma règle de conduite qui exige que je ne fasse dédicacer que des livres d’auteurs que j’ai déjà lus (question d’économie dans un monde cruel et sans pitié). Car là, je ne pouvais PAS passer à côté.

J’ai donc pu rencontrer Laurent Whale et Lionel Davoust, d’un coup d’un seul ! Et comme cela ne suffisait pas, une blogueuse de ma connaissance, anciennement de Perpignan mais toujours dans les parages, a fait son apparition ! Rose Marie, du blog L’Atelier de Ramettes, nous a rejoints sur le stand des deux hurluberlus auteurs. Une séance photo a suivi, pour ma plus grande joie ! Moi qui n’ose jamais insister au-delà de 2 ou 3 photos voilà que les deux acolytes ont donné de leur personne.
L’album de la rencontre est visible ci-dessous ainsi que sur ma page Facebook. Je ne regrette pas de m’être fait violence et d’avoir fait l’effort du déplacement 🙂

À ce jour, je n’ai toujours pas lu les livres de ces deux joyeux lurons, toujours bien au chaud sur ma bibliothèque de chevet, pour cause de PAL hypertrophiée aggravées par la succession de SP. D’ailleurs parlons-en des SP !

Trop de SP tue la PAL !

Cette année j’ai battu le record de services de presse lus, mais aussi reçus. J’ai eu des propositions spontanées, d’auteurs ou d’éditeurs. J’ai également commencé à recevoir pas mal de SP que je n’avais pas sollicités, d’éditeurs inconnus de moi. J’en ai aussi reçu en double. Si j’ai compris le pourquoi du comment des envois surprise, il n’en reste pas moins que ces derniers sont mal ciblés 9 fois sur 10. J’ai donc commencé en parallèle un trafic de SP de contrebande. En l’occurence, je les envoie à d’autres copines blogueuses plus susceptibles de les lire, voire de les apprécier. Il m’arrive d’en mettre dans la boîte à livres de mon quartier. Ce qui revient à donner de la confiture aux cochons. J’en ai aussi donné une sacrée bonne pile à une dame âgée chez qui j’interviens à domicile, et qui les lit avec joie et frénésie.

boite

Et donc, cette effrayante liste de SP, avec ses dates butoir, a parasité ma PAL perso. Elle regorge de titres que j’ai follement envie de lire, et  parfois depuis longtemps. Soyons clairs, les SP non demandés, je ne m’y engage pas. Les SP demandés, ponctuellement ou régulièrement lors de partenariats au long cours, je les lis et les chronique, sauf déception au-delà de ma capacité d’endurance. Dans ce dernier cas (unique à ce jour) je trouve une remplaçante.

La réorganisation de ma bibliothèque en 2016 et le gain de place qui en a résulté ne sont pas étrangers à ce regain de SP. Il faut donc que je prenne une décision si je veux caser ma PAL urgente entre les SP. Je vais poursuivre les partenariats au long cours, avec les éditeurs que j’affectionne particulièrement, et refuser d’office les propositions ponctuelles, même les plus alléchantes. Je vais être forte. J’y crois.

Les auteurs qui avaient des choses à dire

Une vue d’ensemble des auteurs interviewés cette année.

Tops & Flops 2017

Hop ! Hop ! Hop !

Une année tranquillou, avec 52 livres lus (voir mon challenge Goodreads), dont bien peu de coups de cœur, pas beaucoup de 5 étoiles, mais une floppée de Gros kiff tout de même. Une bonne année malgré un record d’abandons.

indique les auteurs découverts cette année

top flops2017 - Tops & Flops 2017

Les extrafabuleux 

Autre-Monde – Maxime Chattam

J’ai commencé l’année en terminant la saga Autre-Monde, avec les trois derniers tomes. Un coup de cœur pour l’ensemble de la série. Chattam me décevra-t-il un jour ?

Mes vrais enfants – Jo Walton

Découverte cette année, je garde bien au chaud les autres romans de Walton.

La cinquième saison – N.K.Jemisin

Révélation ! Premier volume d’une trilogie plus que prometteuse. Quel univers !

Frappe-toi le cœur – Amélie Nothomb

Un coup oui, un coup non, cette année c’est une bonne pioche avec Amélie Nothomb, et ça faisait longtemps que je n’avais pas eu de coup de cœur pour un de ses romans.

Les jouissifs      

La veille de presque tout – Victor del Árbol

Mon chouchou, toujours à la hauteur de mes espérances. Que dire d’autre ?

Le rempart – Theodore Dreiser

Second roman de Dreiser que je lis. Une tragédie américaine m’entend au chaud ma PAL. Un bien beau pavé.

Sharko – Franck Thilliez

Pareil que Del Árbol, une valeur sûre.

Tau Zero – Poul Anderson  

Je découvre enfin Poul Anderson, et je compte bien explorer son œuvre en 2018.

Je suis innocent – Thomas Fecchio  

Un premier roman très réussi qui promet de belles choses pour la suite des événements. Un auteur à suivre qui a mis la barre assez haut avec une intrigue plutôt osée.

Les gros kiff

Sacrifice – Joyce Carol Oates

Who else  ?

Phare 23 – Hugh Howey

Certes, ça change de Silo, mais ça reste chouette !

Les larmes noires sur la terre – Sandrine Collette

Là, c’est certain, c’est ma chouchoute à moi. J’attends avec fébrilité son nouveau roman à paraître courant janvier 2018.

Chanson douce – Leïla Slimani  

Oh ? un livre français qui a eu un prix. Je l’ai quand même lu et franchement, c’est mérité.

Fin de ronde – Stephen King

Encore une valeur sûre.

Chimeterre – Vincent Gaufreteau  

Halte là ! Vincent Gaufreteau est le second auteur auto-édité que je lis et que je compte suivre. C’est assez rare pour le souligner. Une jolie découverte, un travail sérieux et pointilleux, bref, un auteur averti et talentueux.

13 raisons – Jay Asher  

Sympathique roman bien glauque à lire avant ou après la série du même nom, tout aussi efficace et troublante. Un sujet grave habilement traité.

Les geôliers – Serge Brussolo

Là encore, une valeur sûre, avec mon premier Brussolo depuis longtemps. Allez, en 2018 j’en lis d’autres !

Au fond de l’eau – Paula Hawkins

Si vous avez aimé La fille du train, vous aimerez sans doute Au fond de l’eau.

Les mystères d’Avebury – Robert Goddard

On se trompe rarement avec Robert.

L’invention de la neige – Anne Bourrel  

Alors là, jolie trouvaille proposée par Pocket !

Les larmes de Yada – Lilie Bagage  

Premier roman pour Lilie Bagage avec ce roman humaniste à tendance légèrement SF et aux propos profonds. Lisez-le, c’est beau.

Gran Madam’s – Anne Bourrel  

Je me mets à jour dans la foulée. Une autrice à suivre, là aussi.

Les orphelins de Windrasor – Paul Clément

Paul Clément nous régale cette fois d’une saga jeunesse assez noire avec des enfants qui meurent. Tremblez !

Le nexus du Dr Erdmann – Nancy Kress  

Une novella chez Le Bélial’, qui me permet de découvrir Nancy Kress et me donne envie d’approfondir par la même occasion. Ben voyons !

Underground Railroad – Colson Whitehead  

Oh ? encore un roman primé, par le Pulizer, rien de moins ! L’aspect SF se discute, mais le contenu est à la hauteur, un sujet difficile porté par une belle plume.

Les affamés – La sublime communauté #1 – Emmanuelle Han  

Une nouvelle trilogie jeunesse, dont c’est ici le premier tome, une longue introduction qui laisse le lecteur…affamé !

Où s’imposent les silences – Emmanuel Quentin

Emmanuel Quentin récidive, et c’est chouette.

Après la chute – Dennis Lehane

Valeur sûre, mais avec un petit coup de fatigue.

Les erreurs de casting    

Record d’abandons en 2017. Eh ben…!

Dark net – Benjamin Percy

On y croyait. Mais non.

Little girl gone – Alexadra Burt  

Quelques bonnes choses dans ce roman, mais pas assez

Je m’en mords les doigts

Je n’en ferai donc pas des tartines…

Fugitifs – Christopher Sorrentino  

Telluria – Vladimir Sorokine  

Nous – Evgueni Zamiatine  

Le dernier homme – Margareth Atwood

Le maître du Haut-Château – Philip K.Dick  

Player One – Ernest Cline